L’Union Des Stomisés Du Grand Sud (USGS) a été créée le 3 mai 2019 à Avignon. Les statuts ont été adoptés à l’unanimité avant l’élection des membres du bureau.

Le Conseil d’administration doit être composé d’au moins 50% de personnes stomisées ou l’ayant été.

Sont membres de droit :

  • les Associations du Grand Sud (personnes morales) représentées par leur président ou mandataire
  • des membres du Conseil scientifique.

Cette Union représente tous les patients stomisés et conserve les actions et l’identité des associations membres dont certaines restent dynamiques alors que d’autres souffrent de la crise du bénévolat. Chaque association doit apporter ses savoirs, ses expériences.

Pour ce faire, cette union a la chance :

  • d’avoir une alliance de 13 associations représentant 700 adhérents environ,
  • de rassembler des personnes stomisées et des professionnels de santé,
  • d’avoir tout à créer,
  • d’avoir des objectifs déjà cernés.

Il faut garder à l’esprit que cette union est un lien entre les associations et les hautes instances, les financeurs, les partenaires.

Les objectifs

  • Maintenir un lien transversal entre associations de stomisés,
  • Réunir les savoirs et les informations pour accompagner les patients stomisés et leurs proches,
  • Représenter les patients stomisés auprès des institutions, des établissements et des professionnels de santé,
  • Favoriser une meilleure connaissance des stomies et des stomisés,
  • Améliorer la prise en charge du patient en pré et post-opératoire,
  • Favoriser le rapprochement soignants/soignés,
  • Inciter les professionnels de santé à mettre en place la « Charte des droits des patients stomisés »,
  • Organiser des formations de stomisés-contacts,
  • Valoriser le métier et la place des stomathérapeutes,
  • Encourager la recherche,
  • Développer des études,
  • Promouvoir le dépistage et la prévention,
  • Favoriser une meilleure visibilité via internet.

Organisation

L’organisation de cette Union repose sur une coordination et une communication efficaces mais ne doit pas coûter d’argent (le moins de déplacements possible pour le minimum de dépenses) ni être chronophage :

  • Communication entre associations par voie électronique,
  • Pas de salarié,
  • 1 congrès et 1 Assemblée Générale tous les 3 ans, organisés à tour de rôle par une des associations membres, dans un lieu différent à chaque fois.